Sans Visage en librairie désormais

Marie Rosale a été dotée par la nature d’un bel avantage corporel : son visage est inaltérable, il ne vieillit pas. Mais cette anomalie est dérangeante car convoitée, et insupportable dans une réalité où tout évolue et s’altère. Roman psychologique ? Polar ? Fable ? Parabole ? Au-delà des genres littéraires, Sans visage met en scène cette question cardinale : que faire de l’anormal ?

Paul Ardenne est polygraphe. Rompu à toutes les formes d’écriture, ses domaines d’intérêt sont divers, de la fiction (La Halte) à la création artistique (Art, le présent), de l’architecture (Terre habitée) à l’esthétique (Extrême). Le fondement de ses recherches : notre corps au prisme de l’élaboration de soi, sociale (Corpopoétiques) comme intime (Moto, notre amour).

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s