Rencontres, colloque autour du spectacle “Giacomo” de Massimo Furlan et Claire de Ribaupierre


© Bohumil Kostohryz

Le projet Giacomo expérimente le paradoxe de devoir parler de vitesse sur une scène de théâtre, avec des machines immobiles, et de parler de mort et de danger en composant avec des corps d’acteurs. Il joue avec la présence réelle d’un homme, un champion qui incarne cette idée de vitesse, de risque, d’absolu.

Le projet part du souvenir d’une image faisant partie d’une collection de cartes à jouer représentant des coureurs motos. Cette photo, datant des années 1970, représentait Giacomo Agostini, quinze fois champion du monde de 1966 à 1973, vêtu d’une combinaison de cuir noir, un casque aux couleurs italiennes, posant à côté de sa motocyclette MV Agusta…

Des rencontres, et un colloque sont organisés autour du spectacle, le tout sur entrée libre, profitez-en pour pousser la réflexion autour du spectacle et comprendre les mécanismes autour de la création:

– jeudi 10 octobre à l’issue de la représentation de 19h : rencontre avec l’équipe artistique

– vendredi à 21h00 : discussion publique avec le champion Giacomo Agostini, Massimo Furlan et Matthieu Juttens, journaliste sportif de la RTS (entrée libre à la discussion, celle-ci se déroulera dans la salle à l’issue de la représentation).

– samedi 12 octobre colloque >>Le corps machine de 10h à 17h – sur inscription auprès de >>> info@arsenic.ch

>>> télécharger le programme

Programme de la journée en bref :

10h00-11h00
PAUL ARDENNE

historien de l’art
«Motopoétique , les représentations artistiques de la moto, entre survalorisation symbolique, amour du métal et fascination»

11h15-12h15
PATRICE BLOUIN
historien des idées, critique de cinéma
«RALENTIR TRAVAUX, sur quelques représentations sportives de la vitesse»

14h00-15h00
FRANÇOIS OUDIN
anthropologue
«La passion de la moto comme ordre du monde: ethos de la virtuosité, flirt avec la limite et virilité. Approche anthropologique.»

15h15-16h15
SERGE MARGEL
philosophe
«Dédale, la ruse des dieux et la pratique des hommes-machines»

16h45-17h30
KARIM BELKACEM, THIBAUT EVRARD, performeurs
« You will never walk alone – round 5″

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s