Emmanuelle Kant au Palais de Tokyo le 23 mai à 18h – SAVE THE DATE !

L’artiste autrichienne Michaela Spiegel, créatrice, entre autres, du Laboratoire du Néoféminisme (le néoféminisme étant l’antithèse du sexisme) est une spécialiste de l’association des jeux de mots aux jeux d’images. S’inspirant du film Emmanuelle (1974), Spiegel a réalisé Emmanuelle Kant et si les images sont bien celles du film Emmanuelle, les paroles sont désormais celles de la Critique de la Raison Pure et de la Critique de la Raison Pratique d’Emmanuel Kant. Le spectateur, troublé, oscille alors entre les images et le texte et réévalue les valeurs des unes et de l’autre et la concordance révélée entre philosophie et pornographie. 


La projection du film (26 minutes) sera suivie d’une table ronde animée par Ruben Gallo, Professeur à Princeton University, auteurde Freud au Mexique (Campagne première, 2013) et grand connaisseur des liens entre philosophie et érotisme chez Lacan, Sade et Freud, avec la philosophe Beatriz Preciado, auteure de Pornotopie. Playboy et l’invention de la sexualité multimédia (Flammarion, 2011) et l’historien de l’art Paul Ardenne, spécialiste du corps et créateur du concept de « Corpopoétique », auteur de L’Image-Corps(Ed. du Regard, 2001).


En présence de l’artiste.
Présentation : Barbara Polla 

Pour plus d’informations, cliquer ici.

avant dern-200dpi[1]

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s