L’Oiseau Volé

Une exposition de la galerie Analix Forever et de la galerie Vanessa Quang

Vernissage le 6 septembre 2014 dès 17h

Exposition du 6 septembre au 18 octobre

Galerie Vanessa Quang, 7 rue Filles du Calvaire, 75003 Paris

Commissaire invité : Paul Ardenne, historien de l’art et auteur de Comment je suis Oiseau

“Expliquer mon amour des oiseaux. On m’a demandé si souvent de le justifier,
cet amour. Que dire ? J’aime, c’est tout.”
(Paul Ardenne)

avec

Conrad Bakker (USA), Nikolaj Bendix Skyum Larsen (DA), Dan Beudean (RO), Janet Biggs (USA), Charley Case (BE), Mat Collishaw (UK), Carlos Franklin (COL), Shaun Gladwell (AU), Gérald Kerguillec (FR), Martin Lord (CND), Joanna Malinowska (USA), Robert Montgomery (UK), Frank Perrin (FR), Fernando Prats (CL), Julien Serve (FR), Richard Texier (FR), Lydia Venieri (GR), Eric Winarto (CH).

L’exposition “L’Oiseau Volé” élit pour thématique l’oiseau dans l’art contemporain et, plus précisément, un certain usage de l’oiseau par les artistes d’aujourd’hui. L’objectif de cette exposition n’est pas d’abord de glorifier l’oiseau. L’intention, plutôt, est de signifier comment l’oiseau peut être un objet d’art évoquant par son truchement l’état du monde et de nos consciences.
Le recours à l’animal est, dans l’art, immémorial. L’oiseau, membre éminent du règne animal, bénéficie d’une place d’élection dans le territoire des formes inspirées de ce dernier. L’animalisation de l’expression artistique dont il participe est l’indicateur d’un hommage mais aussi d’une stratégie. L’oiseau, dans cette partie, joue un rôle à la fois cognitif et symbolique. En le regardant vivre, en s’appropriant son image ou ses plumes, l’homme précise sa propre position au sein du vivant, en y consolidant sa domination. L’usage que les artistes contemporains font de l’oiseau est à l’image de l’art contemporain lui-même : divers, diffracté, multiforme, ouvert.

A l’occasion de l’exposition “L’Oiseau Volé”, se tiendra au Musée de la Chasse et de la Nature la 19ème session de VIDEO FOREVER (mercredi 3 septembre 2014,19h30) sur le thème de L’Oiseau : images mobiles d’aujourd’hui

Du paléolithique à nos jours, la figure des oiseaux accompagne sans discontinuer la représentation esthétique. L’usage que les vidéastes d’aujourd’hui font de l’oiseau est à l’image de l’art contemporain lui-même : divers, ouvert, conçu comme un outil de travail, avant d’être un fournisseur de belles images. Au-delà des stéréotypes artistiques classiquement attachés à sa figure (liberté, légèreté, voyage, romantisme), la convocation de l’oiseau, par les vidéastes contemporains, sert cette ambition plus générale : sonder l’essence même du vivant en matière biologique, écologique, politique, et finalement humaine. Sans en oublier la musique…

This email was sent to *|EMAIL|*

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

*|LIST:ADDRESSLINE|*

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s