Monumentalité et misère symbolique, colloque à la Biennale de Venise

allison-lapper

Marc Quinn – Alison lapper Pregnant, 2005, Trafalgar Square, London

Università di Venezia Ca’ Foscari
LISaV – Laboratorio Internazionale di Semiotica a Venezia

Biennale de Venise 2015 – Colloque

MicroMacro. Scale Jumping

Venise, Auditorium Santa Margherita, 5 mai 2015 9:00 – 13 / 14:30 – 18:30

La taille de l’objet artistique est depuis toujours un enjeu sémiotique et rhétorique : parangon de la corporéité humaine avec les grandeurs du monde, par une échelle anthropocentrique ou géocentrique. Ce colloque vise à examiner sémantique et fonctionnements du format de l’œuvre, à partir de ses extrémités scalaires : le macroscopique, et le microscopique.

Échelle, mesure et masse affectent de façon significative l’objet et préfigurent ses règles de visibilité : circonscription, point de vue, focalisation et distance physique, qui n’est pas air vide, mais atmosphère habitée par des forces. Le format est l’instance constructive des processus d’observation.

Pour accéder au texte de Paul Ardenne, cliquez ici

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s