Première étape de la Biennale d’art nOmad : Hauterives

Paul Ardenne écrit au Facteur Cheval

De jour à jour et jusqu’au terme accompli

Lettre sur la création joyeuse au facteur Joseph Ferdinand Cheval Exception

 

Cher Joseph Ferdinand Cheval, l’Exception,

 

Puis-je vous appeler : l’Exception, avec la majuscule ? Curieux nom, nom propre et non pas nom commun, mais qui vous qualifie si bien. Joseph Ferdinand Cheval Exception, pourquoi ? Vous avez l’art heureux, comme on dira d’une amoureuse comblée qu’elle a la mine heureuse. Vous créez sans souci, d’un geste franc et léger, vous n’avez surtout aucun sens du danger.

Vous incarnez la création qui va à son terme, menant son chemin de joie, heureuse, rédemptrice …

Je veux vivre comme vous de création joyeuse et ma foi, tant pis si je manque l’essentiel puisque j’aurai connu la joie, pauvre niais que je suis sans doute, « pauvre fou ! », comme on l’a dit de vous. Manquer de lucidité, il me semble, importe moins que manquer sa propre vie.

Pour lire toute la lettre, cliquer ici.

Nomad8Paul Ardenne lisant sa lettre au Facteur Cheval, couronné par Clorinde Coronatto

© Janet Biggs, artiste embarquée

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s