La performance, un genre inusable ? Paul Ardenne à Saint-Pétersbourg

 Vendredi 2 mai 2017
Colloque performance à Saint-Pétersbourg

Hugo Ball lors de sa performance Karawane au Cabaret Voltaire (1916)

La performance, un genre inusable ?

Paul Ardenne

La performance, genre artistique apparu avec le dadaïsme, fête aujourd’hui ses cent ans. Un bilan centenaire s’impose. Celui-ci permet de dégager les formes diverses de la performance, à la fois répétitives, ritualisées et en évolution, ainsi que la pertinence ou non d’une pratique aujourd’hui amplement récupérée, alimentant tant et plus l’économie du « spectacle ». Avec cette conséquence : l’apparition de modes parallèles, subversifs, violents parfois, au dessein contre-culturel : indigénisme latino-américain, anti-autoritarisme dans les états forts, actions de type « TAZ » (« Zone d’Autonomie Temporaire »). Un inventaire plus varié qu’il n’y paraît.

Pour lire l’intégralité du texte, cliquer ici

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s