ASTRUCTUREL ? L’ART DE LA GÉNÉRATION “Y”

Dans le champ des arts plastiques, nombre de créations actuelles se signalent par une forme d’errance esthétique et sémantique clairement affichée. Leurs auteurs, loin de se prendre pour des démiurges, semblent au contraire mettre en avant une fonction d’utilisateur. Se servir du monde où l’on vit comme d’une ressource de libre accès et de libre usage, sans souhaiter forcément se soumettre à la discipline du style, de l’organisation ou même de la compréhension, tels semblent être leur maniera et son esprit, anti-autoritaire au possible. De cette forme de création astructurelle, maints exemples ont été offerts lors de la dernière en date des biennales d’art de Lyon, Là où les eaux se mêlent.

Parution dans la revue belge L’Art même, n° 80

Capture d’écran 2020-01-08 à 22.31.26

Pour lire l’article entièrement : cliquez ici

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s