Larmes de sang sur la Marianne d’Obey : art ou vandalisme ?

“Liberté, Egalité, Fraternité”, la célèbre fresque monumentale en bleu blanc rouge de l’artiste de street art, Obey, peinte sur le mur d’un immeuble du 13è arrondissement parisien a été revisitée par un collectif d’anonymes, qui y ont peint des larmes de sang et rayé la devise républicaine.

Dans la Question du Jour de France Culture, Guillaume Erner reçoit Paul Ardenne, écrivain et historien de l’art, auteur notamment de « Heureux, les créateurs ? » ed. La Muette, co-auteur avec Marie Maertens de « 100 artistes du Street Art », ed. La Martinière (2011).

POUR ÉCOUTER, CLIQUEZ ICI

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s