Category Archives: Photographie

I’ve Been Loving You Too Long / LOVE STORIES

Advertisements

Paul Ardenne à l’INHA jeudi et vendredi 6 et 7 juin

Jeudi 6 juin de 9h à 17h, journée d’études -LE PEUPLE DES MODÈLES
Statut des corps mis en scène en photographie
Plus d’info ci-dessous et en suivant ce lien

Plaquette_peuple_des_modeles1

Plaquette_peuple_des_modeles2

Vendredi 7 juin 10h, Paul Ardenne. L’art dans le prisme de la frontière, et inversement

Dans un monde globalisé, la notion de “frontière” est en principe obsolète. On sait combien, en réalité, il n’en est rien. La situation dans laquelle nous vivons, eu égard à la “frontière”, nous met en face d’un paradoxe. Jamais les biens, les marchandises et les capitaux n’ont autant voyagé. Mais jamais les hommes, dans le même temps, n’ont ressenti avec autant d’acuité l’existence de “frontières”, et leur persistance non-amendable. Cette thématique, les artistes plasticiens s’en sont saisi, largement. Cette conférence en rend compte.

Programme du Vendredi 7 juin en pdf , ici

Table ronde et projections, Vue d’intérieurs en photographie

Mercredi 1er février à 19h,  Cité de l’architecture et du patrimoine, Palais de Chaillot

La table ronde réunira Paul Ardenne, Monique Eleb,  David Leclerc, Guillaume Le Gall, Didier Mouchel,  Damien Sausset et Laura Serani.

CONFERENCE À LA HEAD, GENEVE

Jeudi 19 novembre 2009 à 15h
Head – Genève, Bd James-Fazy 15, 1201 Genève, auditoire

Photographie de mode
La conférence de Paul Ardenne, historien de l’art et écrivain, spécialiste des représentations du corps sous toutes ses formes (L’image Corps, Figure de l’humain dans l’art du XXème siècle, 2001 ; Extrême, esthétiques de la limite dépassée, Flammarion, 2006) portera sur la photographie de mode, de son apparition historique au début du vingtième siècle, jusqu’à ses expressions les plus actuelles.
Les travaux des plus grands photographes seront commentés : Man Ray (qui a débuté sa carrière de photographe avec le couturier Paul Poiret), Cecil Beaton, Helmut Newton, Guy Bourdin, David Bailey, Louise Dahl-Wolfe, Edward Steichen, Sam Levin, Terry Richardson, Jurgen Teller… et mis en perspective dans une théorie de la mode, à savoir, un travail sur l’exception, la mode étant alors comprise comme signal de l’intelligence d’un temps, comme signe d’excellence.
Seront abordées également les notions de distinction (en référence à Pierre Bourdieu), d’extravagance, de la singularisation du modèle, du glamour comme hyperbole du réel, de l’artificialité comme moyen de dépasser ce réel. Les différences entre photographie de mode documentaire, en studio, et photographie de mode reportage, dans la rue, seront analysées au regard de l’histoire (les frères Seeberger) comme de l’actualité (The Sartorialist) sans exclure la photographie de mode pictorialiste d’un Adolf Gayne De Meyer et ses récurrences actuelles. Avec toujours cette perspective : ne pas réduire la photographie de mode au fait de photographier des mannequins portant des vêtements : l’objectif de la photographie de mode est bien davantage de donner une image du corps en adéquation avec son temps, inséré en lui et qui se sertit de l’époque, comme naturellement inscrit dans l’Histoire.