Category Archives: Architecture et urbanisme contemporains

Parution ARCHISTORM #101

Le numéro 101 d’ARCHISTORM, la revue consacrée à l’architecture, au design et à l’art contemporain, est sorti ! Le billet d’humeur de Paul Ardenne, chapitre 2 : “L’extravagance architecturale, ultime résistance ?” est à lire ici :
Archistorm n° 101 mars-avril 2020 Extravagance 2.

AS_101_couv

Master Class #3 : Repenser la culture à l’ère de l’anthropocène par Paul Ardenne

Capture d’écran 2020-02-05 à 13.06.41

Un cycle de trois masterclasses proposé par le musée d’art contemporain dans le cadre de son programme hors les murs 2020

Master Class #3 : Repenser la culture à l’ère de l’anthropocène
par Paul Ardenne
19 février 2020 | 18:30 – 20:00

Les Halles du Faubourg – Lyon
10 Impasse des Chalets
69007 Lyon

Renseignements et inscriptions

L’objet de ces trois rencontres est de définir ce que devient la création à l’ère (advenue mais contestée dans sa désignation) de l’anthropocène. Comment le champ de l’art réagit-il à l’accentuation de la pollution, à l’effondrement de la biodiversité, au réchauffement climatique, à l’épuisement des ressources qui font chaque jour à présent la une de l’actualité ? Plus largement, comment l’univers habité – à travers l’architecture et l’urbanisme – s’inscrit-il dans le défi de la dépollution, avec quels discours, quels moyens et quelle crédibilité ? L’éthique, plus que jamais, est à l’ordre du jour, contredite en termes d’effectivité par la furie destructrice de l’économie globale. Et au-delà du changement en cours, il convient d’évaluer le potentiel culturel de l’engagement écologique actuel.

Master Class #2 : Repenser la culture à l’ère de l’anthropocène par Paul Ardenne

Capture d’écran 2020-02-05 à 13.06.41

Un cycle de trois masterclasses proposé par le musée d’art contemporain dans le cadre de son programme hors les murs 2020

Master Class #2 : Repenser la culture à l’ère de l’anthropocène
par Paul Ardenne
12 février 2020 | 18:30 – 20:00

Les Halles du Faubourg – Lyon
10 Impasse des Chalets
69007 Lyon

Renseignements et inscriptions

L’objet de ces trois rencontres est de définir ce que devient la création à l’ère (advenue mais contestée dans sa désignation) de l’anthropocène. Comment le champ de l’art réagit-il à l’accentuation de la pollution, à l’effondrement de la biodiversité, au réchauffement climatique, à l’épuisement des ressources qui font chaque jour à présent la une de l’actualité ? Plus largement, comment l’univers habité – à travers l’architecture et l’urbanisme – s’inscrit-il dans le défi de la dépollution, avec quels discours, quels moyens et quelle crédibilité ? L’éthique, plus que jamais, est à l’ordre du jour, contredite en termes d’effectivité par la furie destructrice de l’économie globale. Et au-delà du changement en cours, il convient d’évaluer le potentiel culturel de l’engagement écologique actuel.

Ecoutez le Podacast – Au gré du Ground
La création, arme de protection massive du vivant
avec Joan Pronnier, Paul Ardenne et Thierry Boutonnier

Trois Master Class : Repenser la culture à l’ère de l’anthropocène par l’auteur de « Un art écologique, Création Plasticienne et Anthropocène »

Capture d’écran 2020-02-05 à 13.06.41

L’objet de ces trois rencontres est de définir ce que devient la création à l’ère (advenue mais contestée dans sa désignation) de l’anthropocène. Comment le champ de l’art réagit-il à l’accentuation de la pollution, à l’effondrement de la biodiversité, au réchauffement climatique, à l’épuisement des ressources qui font chaque jour à présent la une de l’actualité ? Plus largement, comment l’univers habité – à travers l’architecture et l’urbanisme – s’inscrit-il dans le défi de la dépollution, avec quels discours, quels moyens et quelle crédibilité ? L’éthique, plus que jamais, est à l’ordre du jour, contredite en termes d’effectivité par la furie destructrice de l’économie globale. Et au-delà du changement en cours, il convient d’évaluer le potentiel culturel de l’engagement écologique actuel.

Pour les détails : ici

Et à propos d’Un art écologique : Création Plasticienne et Anthropocène ou l’art de la responsabilité :
Bien des créateurs, conscients de l’urgence d’une réplique “verte”, s’engagent et instituent de nouvelles normes d’expression, d’essence écologique. Pour changer les mentalités, pour réparer, pour refonder l’alliance avec la Terre, jusqu’à nouvel ordre notre unique zone d’habitat possible. Car l’anthropocène est là, cette ère de la vie de notre planète où les effets de l’activité humaine affectent celle-ci, en surface et dans l’atmosphère, plus que l’action tellurique. Ce qu’il faut, c’est agir, s’investir, susciter une symbolique du combat et de l’éthique. Adaptées aux exigences du développement durable, les oeuvres plasticiennes éprises d’écologie adoptent des formes inusitées : travail dans et avec la nature, développement de laboratoires, pratique du recyclage et des interventions éphémères, création collaborative et poétique de la responsabilité… L’annonce d’un âge nouveau de l’art.

71C1V1QjFbL

DU VILLAGE LACUSTRE AUX VILLES FLOTTANTES / ARCHISTORM #96

Pour lire l’article, cliquer ici.

L’URBANISME DU XXIe SIÈCLE – CIVILISER LA VILLE, SI POSSIBLE ET SANS ILLUSIONS / ARCHISTORM #92

Pour accéder au PDF, cliquer ici

L’architecture du XXIe siècle peut-elle réinventer l’école ?

Pour accéder au pdf de l’article paru dans ArchiStorm #90, cliquer ici