Category Archives: Uncategorized

VIDEO FOREVER 35 *RÉSISTANCES À LA MARGE*

MARDI 22 MAI À 19H
VIDEO FOREVER 35 *RÉSISTANCES À LA MARGE*
22 rue Visconti, 75006, Paris

Dans le cadre de l’exposition TALKING ABOUT A REVOLUTION, conçue par Paul Ardenne, Visconti22 et VIDEO FOREVER ont le plaisir de vous inviter à la projection
VIDEO FOREVER 35 *RÉSISTANCES À LA MARGE*

L’artiste, la solitude, la résistance

Avec des vidéos de Volkan ASLAN, Daniel BEERSTECHER, Regina Jose GALINDO, Ali Kazma, Luc MATTENBERGER, Frank SMITH, Alicia MERCY, Guendalina SALINI, Khway SAMNONG, Sarah TROUCHE, Tabita REZAIRE & Miguel Angel RIOS.

Solitude et résistance ne font pas forcément bon ménage, la résistance efficace est plutôt du côté du groupe, de la phalange organisée. L’artiste, sauf à opter pour la création en collectif, ou de nature participative, est le plus clair du temps un ouvrier isolé ou qui peut le devenir, emporté dans et par sa propre expérimentation créatrice, parfois bientôt muré en elle, retranché dès lors de la sphère de l’activisme social.

Une résistance solitaire est-elle possible ? La création vécue comme résistance à l’ordre établi, quel qu’il soit, est-elle soluble dans les grands mouvements d’opposition politiques ou éthiques ? Le créateur est porteur d’une « micropolitique », or celle-ci peut-elle être efficace au-delà du cercle restreint de sa propre personne ?

Toute création d’essence artistique est une « résistance » si l’on admet que créer, c’est changer l’ordre du monde. C’est parce que le monde n’est pas celui que nous attendons que nous y ajoutons une création de notre main. En cela, créer c’est résister au monde tel qu’il est, en le modifiant par l’apport de l’œuvre d’art. Il est bien entendu, ici, qu’on désigne une « résistance » qui est d’abord intime avant d’être sociale. L’œuvre d’art, ici, signe ma capacité à ne pas me laisser submerger par la réalité et, de concert, elle témoigne de la prise que je puis avoir sur cette dernière, dont, dans cette réalité générale, ma propre réalité.

Solitude donc plénitude. La création solitaire, c’est-à-dire voyant l’artiste développer en lui-même son projet artistique, est un facteur garant de plénitude, prodigue d’un état de bienfait ou de bonheur que les créateurs connaissent bien. Créer est difficile, épuisant souvent. La dynamique créative et la pulsion à la plénitude, cependant, motivent l’existence, satisfont le désir, épanouissent le vouloir-vivre, transportent le corps à la manière de la passion amoureuse, avec le même élan positif. Cette dynamique créative est un projet, elle tend à une concrétisation de l’œuvre d’art qui est pour le créateur un témoignage de son potentiel accomplissement vital. Résister, en fait, se vit d’abord en solitude. En se donnant à soi-même, à ses inflexions propres et à ses tensions intimes dans un élan de désir.

Avant de résister à quoi que ce soit, en fait, le créateur artistique doit se donner sans résistance à son projet. Si désir de résistance il a, ce désir ne saurait s’exaucer et se satisfaire sans le préalable du don de soi à soi. De la micropolitique vers la macropolitique, en somme, et pas le contraire.

Présentation de Paul Ardenne, Barbara Polla & Nicolas Etchenagucia
Réservation auprès de barbara.s.polla(a)gmail.com.

Advertisements

TALKING ABOUT A REVOLUTION AU 22VISCONTI

“Talking About A Revolution” , l’exposition, emprunte son titre à une célèbre chanson de Tracy Chapman. Parler de la révolution, donc, à défaut de la faire. Les artistes conviés à exposer au22Visconti en ce mois de mai2018, cinquante ans donc exactement après Mai68, ne sont pas tant des révolutionnaires, des activistes, que des “irréconciliés”. N’ayant pour la plupart aucune illusion quant à la durabilité du capitalisme et de son système d’exploitation planétaire, ils expriment cependant l’espérance d’un mieux-disant politique et social tout en restant des témoins vigilants. Ayant connu Mai68 ou pas, ils ont soin d’éviter les postures ancien combattant ou héros de la liberté chérie et privilégient en lieu et place un comportement ainsi qu’une création “concerned” , comme disent les Anglo-saxons – préoccupée.

En savoir plus, ici

Prisons contemporaines ouvrir l’architecture fermée / BLOCKBUSTER, archiSTORM 87#

Lire l’article, ici

“HOME, POOR HOME” – ArchiSTORM #86

Pour lire l’article de ArchiSTORM, cliquer ici

travail / work @ diep~haven

4 – 5 – 6 juillet 2017

Philippe Terrier-Hermann, commissaire général du festival
et toute l’équipe ont le plaisir de vous inviter à l’ouverture du festival diep~haven les 4, 5 et 6 juillet 2017 au DSN, au centre Jean Renoir, à l’atelier 13 et à Sainte-Marguerite-sur-mer – en présence de Paul Ardenne, Noëlle Pujol, Naïmé Perrette, Françoise Davisse, Coline Dupuis, Alexis Manchion, Laura Morsch, Charlotte Perrin, Christian Merlhiot, et Pierre Creton.

Le festival diep~haven porte en 2017 sur le thème du travail, avec en mémoire la tradition picturale de représentation du travail mais aussi l’histoire de la photographie. Autour de cette thématique, sont invités des artistes d’horizons divers à intervenir sur le double territoire qui est maintenant le nôtre, celui de Dieppe et de Newhaven, incluant la ligne de ferry qui relie les deux villes et pouvant s’étendre aux communes avoisinantes.

DSN et centre Jean Renoir – Quai Bérigny, Dieppe
Atelier 13 – 11 av. Normandie Sussex, Dieppe
Salle du Point de Rencontre – Place Sylvain Halfon, Sainte-Marguerite-sur-Mer

Plus d’informations, ici

“Heureux les créateurs ? ” à l’Alliance française de Venise

Vendredi 12 mai, à 18h30 à l’Alliance Française de Venise (Casino Venier)
San Marco 4939, Ponte dei Bareteri, 30124 Venezia

Présentation du livre de Paul Ardenne “Heureux les créateurs ?”
“La création artistique n’est pas forcément le bonheur que l’on croit. Les trois M (Milieu, Marché, Musée) en font aujourd’hui un grand cirque de plus en plus misérable, mondain, futile, élisant sans rigueur. Ou l’artiste devient un instrument mou et malléable, ou il disparaît, changé en un opérateur quelconque. » P.A.

Venerdì 12 maggio, ore 18.30 – Casino Venier (San Marco 4939)
Presentazione libro Heureux les créateurs ? di Paul Ardenne
Che cos’è un artista al giorno d’oggi e come lavora? Chi è il critico d’arte? In cosa consiste un’esposizione? Queste e molte altre le domande che si pone Paul Ardenne, storico dell’arte, scrittore e curatore di esposizioni, sul ruolo dell’artista contemporaneo, circondato da amici, ma anche falsi amici e nemici.

Belly le Ventre par Paul Ardenne ! Lu et approuvé

Jeudi 4 mai de 19h30 à 21h 

RV est pris, au premier étage de La Focacceria des Vitelloni ,12 rue Dupetit Thouars (Métro Temple ou République).

Lectures de Belly le Ventre (extraits !) par Julien Serve et Barbara Polla – et à boire et à manger (Prosecco – foccacia – carpaccio)

L’éditeur de Belly le Ventre, Bruno Wajskop, sera avec nous et tiendra le livre à votre disposition.

Vous pourrez vous faire dédicacer le vôtre par son auteur séance tenante.

Analix Forever fête ainsi Paul Ardenne, son ex et futur conseiller culturel. Vous êtes tous les bienvenus !

Pour en savoir plus sur Belly le Ventre, de Rabelais à Jarry, lire ici.